Accueil » 9 juillet 2016, une date mémorable dans le cadre de la prise en charge des OEV d’Espoir Vie-Togo

9 juillet 2016, une date mémorable dans le cadre de la prise en charge des OEV d’Espoir Vie-Togo

Sous le patronage du Conseil National de Lutte contre le VIH Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS-IST) et le parrainage de Dr Meskerem GRUNITZKY et de M. Tharcisse URAYENEZA, l’ONG Espoir Vie Togo dans le cadre de son programme de prise en charge des OEV débuté depuis 2004 a organisé le samedi 09 juillet à l’hôtel EDA OBA,  une soirée de mobilisation de ressources et de parrainages au profit des Orphelins et Enfants vulnérables (OEV) pour cause du VIH, soirée dénommée « cocktail informatif ».

Après celle de 2015, cette 2ème édition a réuni plusieurs personnalités engagées dans la riposte contre le VIH et la prise en charge des enfants en souffrance face à cette maladie.

Image article

Avec la plus haute implication de l’Ex-Directrice régionale de l’ONUSIDA Afrique de l’Ouest et du Centre, Dr Bekele Meskerem GRUNITZKY, le Directeur du Bureau Régional Afrique de l’Ouest de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF-BRAO) M. Tharcisse URAYENEZA, le Coordonnateur National du Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS) Pr Vincent PITCHE, le Directeur Pays de l’ONUSIDA Dr Christian MOUALA, la Coordonnatrice du Programme National de Lutte contre le Sida et les IST (PNLS-IST) Dr Assétina SINGO, y ont répondu présents d’illustres invités tels que la Représentante de l’OMS au Togo Dr Imboua-Niava Lucile Marie, des représentants de la Société Civile, des Institutions financières, des entreprises togolaises et panafricaines…

  • Le Président du Conseil d’Administration d’EVT, Darius Djadja-Avonyo, dans son mot de bienvenue, a remercié tous les partenaires qui soutiennent la prise en charge des OEV, en l’occurrence l’Association Espoir Vie Togo France qui par ses actions de plaidoyers, a permis le parrainage actuel de 126 enfants. Il a fini son allocution en adressant ses vifs remerciements aux parrains de la soirée et à tous les partenaires co-organisateurs (le CNLS, le PNLS-IST, l’ONUSIDA, l’OIF-BRAO, EVTF et l’hôtel EDA-OBA) avant de souhaiter voir le plus possible de bonnes volontés s’engager aux côtés d’Espoir Vie-Togo.
  • Le Directeur Pays de l’ONUSIDA, Dr Christian MOUALA, tout en souhaitant que la soirée soit « un lieu de rencontre des personnes engagées dans la grande lutte contre le VIH » a évoqué les objectifs 90/90 de son Institution qui sont une condition indispensable pour l’éradication du VIH d’ici 2030. Il a ensuite attiré l’attention de l’assistance sur les formes persistantes de stigmas qu’induit encore le VIH dans la vie des personnes affectées et/ou infectées, les stigmas sociaux dont la situation des OEV est l’illustration.

 

  • Pour le Directeur Régional Afrique de l’Ouest de l’OIF, co-parrain de la soirée, représenté par M. Issa BONGO, l’OIF-BRAO accorde une plus haute importance à la question des OEV parce que les « enfants sont les responsables de demain. L’OIF estime que « Tout devrait être fait pour garantir aux enfants, à tous les enfants sans exception les conditions requises pour leur épanouissement physique, moral, et mental », ce qui est une responsabilité citoyenne qui incombe à tous.
  • La marraine de la soirée, Dr Meskerem GRUNITZKY, souligne quant à elle que l’ampleur de la pandémie du VIH qui est devenue au-delà de son aspect médical, une question de développement et une question de droit, appelle à une réponse multisectorielle. Elle a salué pour cela le rôle important qu’a joué et que continue de jouer le secteur communautaire aux côtés de l’action publique et celui des partenaires au développement dans le cadre de cette lutte. La marraine a ensuite espéré que cette soirée du 9 juillet 2016 soit le début de la manifestation de la responsabilité partagée et de l’expression de la solidarité de tous avec les OEV.
  • Clôturant la série des discours d’ouverture, le Coordonnateur du CNLS, Professeur Vincent PITCHE, a salué la longévité de l’ONG Espoir Vie-Togo créée depuis 1995 et qui a grandi, s’est épanoui et a résisté à l’épreuve du temps et son énorme contribution à la lutte contre le VIH dans notre pays. Il a demandé une minute de silence en mémoire de tous ceux qui ont perdu le combat face à cette maladie.

Reconnaissant le déficit de l’action publique dans la prise en charge sociale des OEV qui sont au nombre de 23.000 au Togo, il a salué cette initiative d’EVT qui incarne la complémentarité entre le secteur publique et le privé, initiative que le CNLS soutient dans l’absolu.

Dans sa présentation de l’ONG Espoir Vie-Togo, son Directeur, Dr Ephrem MENSAH affirme que « Bien que des progrès notables aient été réalisés en matière d’accès aux soins et aux médicaments, il reste encore beaucoup à faire. La problématique actuelle, a-t-il poursuivi, est d’ordre social et surtout en matière de formation scolaire et professionnelle du fait de la difficulté financière des parents/tuteurs ».

Selon lui, l’une des solutions les plus pertinentes, efficientes et pérennes jamais mises en œuvre pour accompagner les OEV est  le parrainage, une caution financière ou matérielle et affective accordée par une personne de bonne volonté (personne physique ou morale) pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie d’un OEV.

Cette soirée aura permis à l’ONG d’atteindre deux objectifs principaux : poser devant et avec les sommités du domaine de la lutte contre le sida la question de la lourde problématique des Orphelins et autres Enfants rendus Vulnérables par le VIH et mobiliser des fonds et des parrainages  au profit de ces enfants.

Des dons matériels et financiers, des promesses de dons, des parrainages et des soutiens moraux ont été les fruits de cette soirée qui prit fin sur une note plus joyeuse à travers un cocktail de clôture animé par l’orchestre du Chantre Pasteur Richard AMOUZOU.

Le rendez-vous est pris pour l’édition de 2017 qui ne manque déjà pas d’ambition selon les propos des dirigeants de l’ONG Espoir Vie-Togo.

 

IMG_1671

Au nom du Conseil d’Administration, du Personnel, des Membres associatifs et de tous les bénéficiaires d’Espoir Vie-Togo, je tiens à formuler ici mes sincères remerciements et ma profonde gratitude au CNLS et au PNLS, à la marraine et au parrain de la soirée, l’OIF-BRAO, la Direction Pays de l’ONUSIDA, l’Hôtel EDA-OBA, la BTCI, la BOAD, Orabank, Asky, l’UNICEF, AIMES Afrique, le Patronat, les Soroptimistes Club de Lomé… tous les invités et toutes autres personnes qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de cet événement…

Restons ensemble pour le mieux-être des OEV.