Accueil » Projets » Projet de Relation d’Aide à distance
En bref :
Bénéficiaires :La population générale
Localités cibles :Lomé
Montant :24 498 601
Fiancement :SIS France

Contexte général du projet

L’Afrique subsaharienne reste la région la plus durement touchée par le VIH dans le monde, et représente plus des deux tiers (67%) de l’ensemble des personnes vivant avec le VIH et près des trois quarts (72%) des décès liés au sida. Bien que la prévalence du VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre soit plus faible qu’en Afrique australe, la sous-région connaît néanmoins plusieurs graves épidémies nationales dans des pays tels que le Burundi (source ONUSIDA).

Le VIH/sida a fait ressortir les enjeux de santé liés à la sexualité en montrant comment divers modes de vies selon l’âge, l’origine géographique, le sexe, l’orientation sexuelle entraînaient des comportements dans les pratiques sexuelles renvoyant à différents risques pour la santé. En réaction à la menace du VIH/sida  des outils novateurs tels que la RAD ont été élaborés pour pouvoir toucher et informer les publics en matière de prévention (information, sensibilisation) et de prise en charge (écoute, orientation, soutien). C’est ainsi qu’un des outils majeurs, la RAD, qui avait été expérimentée au Nord au début des années 90 par le biais notamment de SIS, a commencé à être développer (avec de faibles moyens et un fort besoin de structuration) par des acteurs de la  société civile dans des pays africains.

C’est dans ce cadre que l’ONG Espoir Vie-Togo met en œuvre depuis 3 ans un projet dénommé « Optimiser les dispositifs de Relation d’Aide à Distance en Afrique de l’Ouest et du Centre ; en renforçant les capacités des professionnels de santé et en développant leurs activités et missions ».

 

Objectif global

Développer et améliorer la qualité de la réponse aux attentes et besoins des populations en général, en particulier les groupes spécifiques et vulnérables d’Afrique de l’Ouest et du Centre en SSR/VIH à travers les dispositifs nationaux de RAD.

Principales activités

  • Elaboration d’un référentiel de formation adapté au contexte régional,
  • Formation des Coordinateurs des dispositifs et des écoutants,
  • Développement d’un outil d’aide à la réponse et de sa remise à jour,
  • Acquisition de matériels logistiques (Téléphonie, Informatique, logiciels…),
  • Développement, installation et utilisation de la fiche d’appel (informatisée) commune,
  • Rencontres entre les coordinateurs nationaux et des liens d’échanges permanents à distance,
  • Détermination des standards de Bonnes Pratiques,
  • stages Sud/Sud,
  • Soutien aux équipes des écoutants par la pratique de la régulation,
  • Conduite d’enquêtes thématiques à travers les dispositifs de RAD des pays partenaires,
  • Elaboration de message et des outils de communication adaptés à chaque contexte,
  • Production de supports de communication,
  • Suivi et évaluation des dispositifs de RAD

Principaux résultats obtenus en 2014

Plaidoyer

L’ONG Espoir Vie-Togo a poursuivi les démarches auprès des autorités, des services de coopérations et d’actions culturelles et des agences du Système des Nations-Unies. Ces initiatives avaient pour but de négocier la  réactivation de la ligne verte auprès des opérateurs de téléphonie mobile (Togo cellulaire et Moov Togo) et l’obtention de la gratuité de bout à bout auprès de Togo télécom. Ainsi nous avons eu à rencontrer :

  • Le Directeur pays de l’ONUSIDA au Togo,
  • Le Conseiller en santé du président de la république Togolaise,
  • Le Chargé de VIH du bureau de l’UNICEF au Togo,
  • Le Chargé du programme VIH du bureau du PNUD au Togo,
  • Le Chargé de la clientèle de Togotélécom,
  • Les collaborateurs des directeurs de Marketing de Togo cellulaire et de Moov-Togo

Promotion  de la ligne Spécial Info Santé

Des activités de promotion de la ligne ont été faite sur les médias à travers  des émissions radiophoniques et télévisées notamment sur :

  • Radio Lomé à travers l’émission «  carte sur table »,
  • Radio maria-Togo « émission espoir info»,
  • Radio kanal FM (Emission en langue EWE ),
  • Radio fréquence1 (Emission en langue EWE),
  • Télévision deuxième à travers l’émission « Energie + »,
  • Télévision togolaise à travers les émissions «  L’BAALA », «  Six8 », « On fait d la télé » et « journal télévisé »
  • Télévision LFC à travers l’émission « dites- nous docteurs »,
  • TV7 au cours du journal télévisé
  • émission en langue nationale sur Radio Lomé,
  • invité du journal télévisé en langue locale (éwé et kabyè)

Formation des écoutants

Du 8 au 12 septembre 2014, a eu lieu la formation de douze écoutants dans la salle de conférence que le Secrétariat Permanent  du Conseil National de Lutte contre le Sida a gracieusement mis à la disposition de EVT. Cette formation a été animée par des personnes ressources du Togo et a reçu l’appui d’un des coordonnateurs venu du Burkina Faso.

Activités d’écoute

Opérationnelle depuis le 25 Août 2014, la ligne est animée par 5 écoutants permanents et 7 bénévoles. Elle fonctionne de lundi à vendredi de 8h à 16h avec deux équipes rotatives. En fin 2015, la ligne verte avait enregistré au total 3205 appels.

Les thématiques les plus abordées sont : Le dépistage, Les hépatites, La santé sexuelle et reproductive, La maladie a Virus Ebola, La PTME, Les IST.